Charlot Festival

Trois courts-métrages de Charlie Chaplin – Durée : 1h
Charlot émigrant « The immigrant » (USA, 1917, 24mn)
Charlot policeman « Easy Street » (USA, 1917, 19mn)

Charlot patine « The Rink » (USA, 1916, 20mn)
Distributeur Tamasa Distribution pour Lobster (format DCP et Blu-ray)
pour tout public à partir de 5 ans 

L’Orchestre de Chambre d’Hôte présente trois courts-métrages, mettant en scène... Charlot !

Charlot émigrant
Embarqué sur un bateau pour New York, Charlot rencontre une jeune femme. Elle est riche, et il est pauvre. Arrivés à destination, ils pensent ne jamais se revoir. Mais le destin en a décidé autrement en mettant sur la route de Charlot une pièce de monnaie. Il va pouvoir faire un bon repas dans le même restaurant que sa nouvelle amie.
Ce film qui contient de nombreux élément de satire, d'ironie et de romance autant qu'une véritable poésie cinématographique, reste au XXIe siècle un chef-d'œuvre du cinéma comique.

Charlot policeman
Charlot, vagabond, tente de trouver du réconfort auprès d'une mission de bienfaisance. Alors qu'il s'apprête à dérober la quête, il rencontre une jeune missionnaire qui le remet dans le droit chemin. Il répond à une offre d’emploi et est embauché par le chef de la Police qui l'envoie dans le quartier le plus mal famé de la ville, où règne un colosse qui, avec ses complices, terrorise les policiers.

Charlot patine
Charlot a trouvé un emploi de serveur dans un restaurant. Mais pendant le service du déjeuner, rien ne va se passer comme prévu car Charlot n’a qu’une idée en tête : patiner.  Glissades, chutes, jets de plateaux, le rire est assuré ! C'est son huitième film, et également un des plus célèbres.

Pour ces trois courts-métrages (sûrement les plus drôles de Chaplin), le répertoire navigue entre les compositions de Jean Paul Raffit, l’improvisation et des emprunts au classique (Fauré, Chostakovitch…) pour refléter la chaleur des sentiments de Charlot. Les musiciens  glissent quelques fantaisies sonores pour illustrer l’originalité de ses gags et proposent des rythmiques funky pour l’incroyable vivacité de sa danse.

> formule en solo avec Jean-Paul RAFFIT (guitare électrique, effets)
> formule en duo avec Jean-Paul RAFFIT (guitare électrique, effets) et Isabelle BAGUR (flûte traversière)
> formule en trio avec Jean-Paul RAFFIT (guitare électrique, effets), Isabelle BAGUR (flûte traversière) & Frédérik LACOURT (saxophone soprano)

Cette création a vu le jour le 1er février 2015 au Cinéma Le Casino de Lavelanet.

Ce ciné-concert a également été joué au Cinéma Le Sélect à St Jean de Luz (64), en plein air au Lac de Montbel (09), dans le cadre du Parcours Jazz au Collège avec la DAV 31 à Toulouse (31)…

Ce ciné-concert figure au catalogue de L'ADRC, Agence pour le développement régional du cinéma.